Ginger

Ginger, e-TMS (troubles musculosquelettiques liés au travail sur écran

Le café, entre bienfaits et risques pour notre santé

A la maison, il est souvent un indispensable pour démarrer la journée, au travail la sacro-sainte pause-café est le moment incontournable de tous les échanges que ce soit pour se motiver, se détendre ou simplement passer un moment convivial entre collègues. Mais qui dit pause-café, dit forcément café. Et s’il apporte quelques bienfaits, boire trop de café au quotidien risque de mettre votre santé en danger. On vous explique comment.

Les bienfaits du café

Qu'est-ce que la sédentarité au travail ?

Notre corps a besoin de bouger. Or, l’évolution des modes de vie, dans les sociétés économiquement développées, s’est traduite par une augmentation de l’inactivité physique et du temps passé assis, souvent devant un écran, dans la vie professionnelle et extra-professionnelle. Ces changements ne sont pas sans conséquences pour notre santé.

L’inactivité physique est, par exemple, devenue la première cause de mortalité évitable dans les pays occidentalisés, devançant la consommation de tabac. C’est pourquoi des recommandations en matière de promotion de l’activité physique et de lutte contre le comportement sédentaire ont été définies à l’échelle mondiale (par l’OMS) et relayées aux niveaux nationaux (au travers du Programme national nutrition santé, pour la France).

Ces recommandations concernent toutes les populations, même si certaines sont mises en avant, comme celles destinées aux enfants. Ces derniers, conditionnés dès leur plus jeune âge à des modes de vie qui ne leur permettent plus de bouger suffisamment, auraient par exemple perdu jusqu’à 25 % de leurs capacités cardio-respiratoires en l’espace de 40 ans. Avec le risque de voir s’installer durablement, à l’âge adulte, un cercle vicieux de l’inactivité physique et du comportement sédentaire. Avant d’aller plus loin, il apparaît tout d’abord nécessaire de définir les notions d’activité physique, d’inactivité physique et de comportement sédentaire.

Présente dans le café mais aussi le thé, les sodas ou encore les boissons énergisantes, la caféine n’a pas le même effet sur tous les consommateurs. En effet, en fonction de notre sensibilité, la caféine peut stimuler le système nerveux central en accélérant les battements du cœur et en augmentant la tension artérielle. En France, environ 30 % des adultes sont en dépassement pour le seuil de consommation de caféine retenu comme générateur d’anxiété tandis que près de 7 % excède le seuil au-delà duquel on parle de toxicité chronique. Pour information, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments recommande une consommation limitée de 4 à 5 tasses de café par jour maximum – et pas une de plus – pour un adulte en bonne santé, soit environ 400 mg.

Voici quelques repères :

  • Un espresso (60ml) = 80mg de caféine
  • Une tasse de café filtre (200ml) = 90mg
  • Une tasse de thé noir (220ml) = 50mg
  • Une cannette de cola (335ml) = 40mg

Les bienfaits du café

Publiée en 2022 dans la revue European Journal of Preventive cardiology, une étude australienne du Baker Heart and Diabetes Institute menée auprès de 450 000 personnes âgées de 40 à 69 ans, sans antécédents médicaux montre que les personnes consommant 2 à 3 tasses de café par jour avaient une probabilité de décès inférieure de 27% et 20% de risque en moins de développer une maladie cardiovasculaire. Consommé avec modération, le café pourrait donc être bon pour la santé !

Au travail, une étude IFOP révèle que pour 91% des salariés, la pause-café est le moment idéal pour construire des échanges plus humains et plus personnels. 79% des personnes interrogées estiment qu’il s’agit du moyen le plus efficace pour entretenir l’esprit d’équipe. Enfin, pour 81% des salariés, la pause-café permet d’optimiser ses capacités physiques et intellectuelles et être plus productif.
En effet, la caféine stimule le système nerveux central, augmentant ainsi la vigilance, la concentration et la performance cognitive. La caféine peut stimuler également la libération de neuro-transmetteurs tels que la dopamine et la sérotonine, pouvant contribuer ainsi à améliorer l’humeur et à réduire les sentiments de dépression.

Trop de café tue le café

Evidemment, vous vous en doutez, comme toujours, il ne faut pas abuser des bonnes choses. Et le risque est d’autant plus grand avec le café. Une consommation excessive de café peut entrainer :

  • Des troubles du sommeil ;
  • Une irritation de l’estomac ;
  • De la tachycardie ;
  • Une hypertension artérielle ;
  • Des effets sur le stress et l’anxiété ;
  • Une dépendance ;
  • Un risque d’intoxication à la caféine.

 

En résumé, le café présente des avantages et des inconvénients pour notre santé. Il peut être un coup de pouce énergétique bienvenu et offrir des bienfaits antioxydants, mais une consommation excessive peut avoir des conséquences néfastes, notamment sur le sommeil et l’anxiété. Il est donc recommandé de consommer du café avec modération et d’être attentif aux signaux de votre corps. En faisant preuve de discernement, vous pouvez profiter des bienfaits du café tout en préservant votre bien-être.

Améliorez vos postures de travail :

Source : EFSA (europa.eu)