Ginger

Ginger, e-TMS (troubles musculosquelettiques liés au travail sur écran

Syndrome des jambes sans repos : causes et conseils pour comprendre cette pathologie

La maladie de Willis-Ekbom, également appelé syndrome des jambes sans repos (SJSR), est un trouble neurologique chronique qui touche des millions de personnes à travers le monde. Cette maladie provoque une sensation inconfortable et irrésistible d’agitation dans les jambes, souvent accompagnée d’un besoin impérieux de bouger les membres inférieurs pour soulager cette gêne.

Dans cet article, nous allons explorer les causes du syndrome des jambes sans repos, son impact sur notre vie quotidienne et professionnelle, ainsi que des astuces pour apaiser ces sensations désagréables.

Syndrome des jambes sans repos

Syndrome des jambes sans repos : des causes multiples !

Bien que les causes exactes du SJSR ne soient pas toujours clairement définies, plusieurs facteurs peuvent être impliqués dans son développement :

Facteurs génétiques : Des études ont montré que le syndrome des jambes sans repos peut être héréditaire, suggérant que certaines personnes pourraient être prédisposées à développer cette condition en raison de leur patrimoine génétique.

Déséquilibre chimique : Une altération dans les niveaux de dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans la régulation des mouvements, peut jouer un rôle dans l’apparition du SJSR.

Maladies sous-jacentes : Le syndrome des jambes sans repos peut être associé à certaines maladies, comme le diabète, l’insuffisance rénale, l’anémie ferriprive ou les troubles neurologiques.

Facteurs environnementaux : Le tabagisme, la consommation excessive de caféine, le stress et certaines substances médicamenteuses peuvent aggraver les symptômes chez certaines personnes.

Une vie quotidienne et professionnelle perturbée

Le SJSR peut avoir des répercussions significatives sur la qualité de vie d’un individu, car les symptômes s’aggravent souvent en fin de journée et pendant les périodes de repos. Les conséquences peuvent être nombreuses et variées :

Troubles du sommeil : Les sensations désagréables peuvent perturber le sommeil, entraînant fatigue et somnolence diurne.

Diminution de la concentration : Les difficultés à se reposer et à dormir suffisamment peuvent entraîner des problèmes de concentration et d’attention, affectant ainsi la productivité au travail ou dans les activités quotidiennes.

Altération de l’humeur : Le manque de sommeil et le stress lié aux symptômes peuvent entraîner une détérioration de l’humeur, voire des symptômes dépressifs chez certaines personnes.

Difficultés dans les déplacements : Les déplacements de longue durée, comme les voyages en avion ou en voiture, peuvent être particulièrement inconfortables pour les personnes atteintes de SJSR.

Nos conseils pour soulager le syndrome des jambes sans repos

Bien que le syndrome des jambes sans repos soit une condition chronique, plusieurs astuces peuvent aider à atténuer les symptômes et améliorer la qualité de vie :

Adopter un mode de vie sain : Réduire la consommation de caféine, de tabac et d’alcool peut aider à diminuer l’intensité des symptômes. L’exercice régulier peut également être bénéfique, mais il est essentiel d’éviter de trop solliciter les jambes en fin de journée.

Pratiquer des techniques de relaxation : Le yoga, la méditation et les étirements doux peuvent contribuer à réduire le stress et à apaiser les sensations inconfortables.

Massages et bains chauds : Masser doucement les jambes et prendre des bains chauds avant de se coucher peuvent détendre les muscles et favoriser un sommeil plus réparateur.

Maintenir une routine de sommeil : Essayer d’aller se coucher et de se réveiller à des heures régulières peut aider à améliorer la qualité du sommeil.

Le syndrome des jambes sans repos peut être un défi quotidien pour ceux qui en souffrent, mais en adoptant des stratégies pour gérer et soulager les symptômes, il est possible de vivre une vie plus douce… et un peu moins mouvementée.

Découvrez Ginger, le coach digital pour améliorer la santé des salariés et prévenir les e-TMS*

*e-TMS : Troubles Musculosquelettiques liés au travail sur écran