Ginger

Ginger, e-TMS (troubles musculosquelettiques liés au travail sur écran

L'ergonomie, la clef du bien-être au travail

Un bon fauteuil, un bureau à la bonne hauteur ou encore une souris adaptée à une utilisation répétée… derrière tout bon matériel, il y a l’ergonomie, ce concept qui améliore le confort autant que la productivité des salariés… On vous en dit plus dans cet article sur ce facteur clé du bien-être au travail, devenu enjeu majeur pour les entreprises.

travail-domicile-dans-poste-travail-ergonomique

A l’heure où les crises successives ont bouleversé notre façon de travailler et impacté lourdement la santé mentale des salariés, les dirigeants doivent répondre aux besoins et attentes de leurs équipes pour s’assurer pérennité et productivité. Et parce que la santé et le bien-être de leurs collaborateurs constitue une préoccupation majeure, les employeurs sont de plus en plus sensibles à la question de l’ergonomie. A la clé ? Moins de TMS (Troubles musculo-squelettiques), moins d’absentéisme, moins de perte de motivation, moins de turnover et plus de productivité et de performance. De même, une prise en compte de l’ergonomie est idéale pour soigner l’image de marque d’une société, ce qui peut favoriser le bouche-à-oreille et attirer de nouveaux talents.

Ergonomie = santé

Près de 8 Français sur 10 déclarent avoir déjà souffert de maux associés à un poste de travail inadapté. Il faut dire qu’en moyenne, un employé passe 8 heures par jour devant un ordinateur. Pas étonnant donc que l’environnement du poste de travail ait un lien direct avec la santé et le bien-­être des salariés. La priorité est de penser à l’aménagement de son bureau afin d’avoir une bonne posture. Notamment en évitant les tensions et douleurs musculaires et articulaires des cervicales, du poignet et du dos. Conformément aux recommandations de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), le choix du plan de travail et du siège est crucial. Aussi vos nouveaux meilleurs amis seront la chaise ergonomique et ses réglages personnalisables qui s’adaptent parfaitement à votre morphologie et à vos besoins, et le bureau assis/debout qui permet d’alterner les positions facilement sans perdre en efficacité. Repose poignets, souris et tapis de souris complèteront la panoplie du bureau ergonomique pensé pour soulager vos articulations et préserver votre santé.

Outre le matériel, un espace ergonomique c’est :

– un poste clair et organisé avec des armoires de rangement,

– une bonne luminosité,

– des solutions acoustiques pour lutter contre le bruit,

– une décoration délicate et chaleureuse.

Ergonomie: 10 principes simples mais efficaces

1. Ne jamais positionner son poste de travail dos ou face à une source de lumière, afin d’éviter les éblouissements et les reflets.

2. Régler la hauteur de son bureau et de sa chaise de manière à avoir les cuisses et les avant-bras à l’horizontale. La hauteur du bureau se situera de préférence entre 68 et 76 centimètres.

3. Libérer le maximum de place sous et sur le bureau afin de ne pas gêner ses mouvements.

4. Placer l’écran et le clavier en face de soi et non sur le côté.

5. Le bord supérieur de l’écran doit se trouver au niveau des yeux.

6. Les accoudoirs doivent être suffisamment bas pour permettre de s’approcher au maximum de la table de travail.

7. Prendre le temps de bien régler sa chaise. La chaise la plus ergonomique ne sert à rien si elle n’est pas adaptée.

8. Changer régulièrement de position, par exemple en travaillant une partie du temps debout, et une partie du temps assis.

9. Régler les caractères et les contrastes sur l’écran en fonction de sa vue.

10. Eclairer suffisamment son poste de travail. Une lumière d’appoint est recommandée.

 

Maintenant, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Améliorez vos postures de travail :